FORMATION DE 7 JOURS

L'ALIMENTATION CONSCIENTE

MODULE 2

VOTRE SENSATION DE FAIM

OBJECTIFS

  • Et si vous écoutiez votre faim ?
  • Exercice pratique 2 : comment savez-vous que vous avez faim?
  • Actions : éteignez la télévision !

A SAVOIR

Et si j'écoutais ma faim ?

Notre corps est merveilleux. Il fonctionne grâce à un nombre impressionnant de systèmes d'autorégulation. Pour réguler les apports caloriques et donc notre poids, il va nous envoyer des signaux qui nous indiqueront lorsque notre véhicule a besoin de plus de carburant ou lorsqu'il en a ingéré suffisamment. Ces signaux sont ce que nous appelons la faim et la satiété. Or, de par nos modes de vie, notre éducation ou suite à de nombreux régimes, nous ne savons parfois plus les écouter. Les prises alimentaires sont ainsi déréglées et nous pouvons constater des prises de poids ou le fameux phénomène du yoyo.

Quand nos repères déconnent grave

Voici comment notre sensation de faim et de satiété peuvent complètement se dérégler:

 

  • Tout ce que nous avons entendu durant toute notre vie. Vous savez, ces petites phrases telles que : "Finis ton assiette!", "Ne saute pas de repas.", "Il ne faut pas grignoter entre les repas."
  • Les régimes. Quand on décide de faire régime, bien souvent, on commence un régime stricte qui nous demande de calculer des quantités précises et beaucoup moindres que celles que l'on consomme d'habitude. De ce fait, pour réussir notre régime, nous avons tendance à ignorer notre sensation de faim et de satiété pour nous en tenir à respecter ce régime. On se défait alors de plus en plus de notre superbe fonctionnement corporel naturel, jusqu'à ce que l'on soit complètement déréglé(e).
La faim

Aujourd'hui, beaucoup de personnes qui font attention à leur poids ont pour horreur le mot "faim", "avoir faim", "ressentir la faim". On ne veut surtout pas la ressentir et encore moins l'écouter. Pourtant, il s'agit d'un précieux outil pour garantir un amincissement durable. Souvent, on confond la faim physique avec la faim émotionnelle, c'est-à-dire quand on a envie de grignoter une petit quelque chose suite à un stress, un coup de mou ou de fatigue, un chagrin, etc.

Donc, n'ayons pas peur de la faim, elle nous veut du bien !

EXERCICE

Comment savoir que j'ai faim ?

Choisissez un jour de la semaine pour faire cet exercice. Le but est de vous reconnecter à votre véritable sensation de faim.

Commencez en vous levant et en observant si vous avez faim et si vous ressentez les sensations physiques suivantes:

mal de tête - nausée - estomac qui crie - tremblement -
fatigue - tiraillement au niveau du ventre

ou les changements mentaux suivants:

confusion mentale - pensées orientées vers la nourriture -
pensées obsessionnelles - difficultés à se concentrer

ou les changements émotionnels suivants:

mauvaise humeur - agressivité - impatience - irritabilité - colère

 

Et commencez à manger uniquement à partir du moment où vous ressentez ces signaux.

Il se peut que vous ne ressentiez aucun de ces signaux et que les heures passent. Ce n'est rien. Commencez à manger à partir du moment où vous ressentez la faim (évidemment, ne laissez pas non plus passer 24 heures 😉 )

 

 

ACTIONS PRATIQUES

Éteindre la télévision

Certains prennent leur repas en regardant la télévision. Ils entrent alors dans ce qu'on appel un état "d'auto-hypnose". Ils n'ont alors même plus conscience de ce qu'ils mangent, ni la quantité. C'est comme s'ils étaient déconnectés de leur corps  et de leurs sensations. Prenez donc le temps de manger vraiment et éteignez votre télévision. Faites de votre repas un moment privilégié pour communiquer avec votre famille ou pour vous recentrer sur vous-même et vous accorder un moment de calme.